INFOPOL - Bureau d'analyses macro-economiques

COMMUNIQUE DE PRESSE : L’Etat plafonne le prix du riz brisé à 280 Fcfa

Le prix du kilogramme de riz ne doit pas dépasser 280 Cfa au détail. Ainsi en a décidé l’Etat. L’arrête interministériel n°03419, portant fixation des prix de certaines variétés de riz brisé importé vient d’être signé par le ministre du Commerce et celui en charge du Budget.
Les prix arrêtés comportent une subvention de l’Etat, accordée suivant Décision présidentielle en date du 12 avril 2008.

Pour les régions de l’intérieur du pays, les prix ainsi fixés sont majorés du coût du transport tel que déterminé par les Conseils de la consommation. A l’intérieur de la région de Dakar, aucun différentiel de transport n’est autorisé.

Pour rappel, les marges applicables aux différents stades de commerce du riz brisé importé sont les suivantes :

* 2000 FCfa la tonne au gros, c’est-à-dire pour l’importateur ;

* 5000 FCfa la tonne pour le demi-grossiste ;

* 750 FCfa par sac de 50 kilogrammes, soit 15 F francs par kilo pour le détaillant.

L’arrêté précise que toute introduction de nouvelle marque ou modification d’appellations sous lesquelles ces variétés de riz sont commercialisées sur le marché national devront faire l’objet de notification par l’importateur à la Direction du Commerce intérieur, avant la mise à la consommation.

Le ministre du Commerce informe donc les populations que toutes les conditions sont réunies pour un correct approvisionnement du marché intérieur :

* disponibilité du produit avec un stock total supérieur à 200.000 tonnes à la date du 17 avril 2008 ;

* fixation de prix au gros, au demi-gros et au détail au terme d’une démarche consensuelle engagée avec les commerçants depuis deux semaines ;

* mise à disposition par l’Etat d’une subvention à la consommation dont les modalités de liquidation ont déjà été arrêtées et notifiées aux destinataires.

Le ministre du Commerce appelle les acteurs au respect strict des dispositions réglementaires ci-dessus indiquées et invite les populations destinataires des efforts financiers importants consentis par l’Etat à coopérer avec les services de contrôle, pour une application sans faiblesse des prix au consommateur ci-dessous.

* riz brisé non parfumé ordinaire : 270 F

* riz brisé parfumé ordinaire : 275 F

* riz brisé non parfumé « sortexed » : 275 F

* Riz brisé parfume « sortexed » : 280 F

Source : Le Soleil du 19 avril 2008

21 avril 2008

Toutes les actualités

Route des hydrocarbures, BP 3120 Dakar (Sénégal) | Contact | Informations sur le site | Plan du site |