INFOPOL - Bureau d'analyses macro-economiques

Consommation : Une hausse de 0,1 % de l’indice des prix

En janvier 2008, les Sénégalais ont été un peu plus gourmands que le mois précédent. C’est ainsi que l’indice des prix a connu une légère hausse, d’après l’Agence nationale de la statistique et de la démographie.

La consommation des Sénégalais a connu une hausse de 0,1 % au mois de janvier 2008, indique une note de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd), un démembrement du ministère de l’Economie et des Finances, qui nous est parvenu hier. L’indice harmonisé des prix à la consommation (Ihpc), une publication de ladite agence qui paraît au plus tard 10 jours après la fin du mois concerné, impute cette augmentation à de nombreuses fonctions parmi lesquelles les restaurants et hôtels, les meubles, les articles de ménage et l’entretien courant du foyer, les biens et services divers ainsi que les produits alimentaires, les boissons non alcoolisées. Les statisticiens notent aussi un accroissement de 6,1 % des prix à la consommation entre les mêmes mois de deux années consécutives. A l’analyse, toutes les fonctions ont connu une progression par rapport au mois de janvier 2007. Il en est ainsi des prix de la fonction restaurant et hôtels qui ont progressé de 2,0 % en rythme mensuel, selon l’Ansd.

Les statisticiens font cependant une liaison de la hausse des prix des produits alimentaires et des boissons non alcoolisées avec les variations des indices des postes poissons et autres produits frais de la pêche, viande de bœuf, etc. Toutefois, ils précisent que la forte baisse des prix des légumes n’a pas pu inverser l’orientation haussière de la fonction. Concernant les fonctions enseignement, boissons alcoolisées, tabacs, stupéfiants et commuication, ils font remarquer une absence de variation sensible de prix au cours du mois de janvier 2008.

Mais un repli a été enregistré dans le domaine de la santé. L’Ansd l’impute aux services ambulatoires externes. Des prix qui se sont dépréciés en glissement annuel, selon la même source. De même, une baisse des prix de la fonction loisirs et culture a été aussi notée durant le mois de janvier 2008. S’agissant de l’inflation sous-jacente, c’est-à-dire la classification permettant de suivre le niveau de l’inflation qui serait obtenue en dehors des phénomènes perturbateurs que sont les produits saisonniers et les produits énergétiques, les statisticiens la situent à + de 0,2 % en rythme mensuel et + de 6,5 % en glissement annuel. En janvier 2008, les Sénégalais ont consommé plus de produits locaux avec une augmentation de 0,2 % que ceux importés qui ont connu une baisse, selon l’Ansd.

Source : Le quotidien du 14 février 2008

16 avril 2008

Toutes les actualités

Route des hydrocarbures, BP 3120 Dakar (Sénégal) | Contact | Informations sur le site | Plan du site |