Accueil / Actualités / Le projet MAHDIA lancé à Fatick : les produits d’intérêt territoriaux (PIT) (...)

Le projet MAHDIA lancé à Fatick : les produits d’intérêt territoriaux (PIT) pour des territoires résilients

La DyTAEL de Fatick en partenariat avec l’Institut Sénégalais de Recherches Agricoles (Centre National de Recherches Forestières (CNRF) et ISRA BAME), le CIRAD, l’INRAE, L'Institut Agro Montpellier, l' Institut National Agronomique de Tunisie et l'Ecole Nationale d'Agriculture de Meknès (Maroc), ont procédé ce matin au lancement du projet Mahdia à Djilor ( région de Fatick).

Publié le 2 juillet 2024

La cérémonie d’ouverture de ce séminaire scientifique qui se déroulera sur 5 jours a été présidée par le Préfet de département aux cotés du Maire de la commune, des représentants dudit projet, de l’ISRA, du Ministère de l’Europe et des affaires étrangères et de la Dytael.

Au-delà des travaux en salle, les participant.e.s sont également allés à la rencontre des communautés accompagnées dans le cadre de ce projet, pour déterminer les PIT (produits d’intérêt territoriaux) tels que mil, niébé, maraichage...

Le projet MAHDIA « Mêler Agroécologie et résilience Hydrique pour des systèmes alimentaires Durables grâce à l’Intelligence collective et à l’Accompagnement des territoires », a été financé sur les Fonds Equipe France, actions de coopération, répondant à des besoins exprimés par des partenaires locaux.

Cet atelier a enregistré une cinquantaine participants parmi lesquels des chercheurs, des agents de la coopération internationale et du développement de 4 pays : France, Maroc, Tunisie et Sénégal.

Le projet est mis en œuvre autour des villes de Kairouan (Tunisie), Meknès (Maroc) et Fatick (Sénégal) avec une approche comparative considérant la métropole de Montpellier nourrissant alors un partenariat Nord Sud, Sud Nord et Sud Sud.

Le partenaire d’exécution du projet Mahdia dans la région de Fatick est la Dynamique de la Transition agroécologique locale (La DyTAEL de Fatick), une branche de la Dynamique de la Transition agroécologique au Sénégal (DyTAES) mise place en 2022.

Mahdia vise l’engagement de plusieurs territoires dans une trajectoire de développement agroécologique et de résilience hydrique pour une réduction des inégalités des populations en intégrant la question de l’accès à une alimentation de qualité du point de vue nutritionnel, socioculturel, environnemental.

MAHDIA est un des premiers projets partenariaux conçus dans le cadre de l’initiative hashtag#TSARA (Transformer les Systèmes Alimentaires et l’Agriculture par une Recherche en Partenariat avec l’Afrique).

Dans la presse ... https://www.youtube.com/watch?v=2muHlMP4hgg

#Agroécologie #Eau #Alimentation

Top